09/10/2009

AUTONOMIE SOLAIRE ... PLUS DE 300 JOURS

Plus de 220 jours de TOTALE AUTONOMIE en eau chaude sanitaire !

Voici plus de 7 mois que nous n'avions pas dû faire intervenir l'appoint électrique pour l'eau chaude du boiler. Avec la semaine de mauvais temps que nous venons de connaître, l'eau du boiler est descendue sous le "seuil de confort" de 45°c. Cela ne signifie pas que le chauffage solaire est interrompu mais que nous sommes désormais livrés aux caprices aux bons vouloirs du soleil pour la fourniture gratuite de l'eau chaude du sanitaire, du lave-vaisselle, de la machine à laver,...

La météo de l'année passée nous a ainsi permis d'obtenir un apport (et donc une autonomie) total annuel estimé à plus de 305 jours ! en cumulant l'autonomie d'été avec l'appoint d'hiver.IMG_4152

07:39 Écrit par Eric Meeckers dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

je suis dubitatif Bonjour,

J'ai parcouru avec intérêt votre site et je suis vraiment dubitatif quant à l'intérêt d'un tel mode de construction tant il me paraît complexe et couteux avec au final un confort qui laisse à désirer. Comment pouvez-vous vivre avec des températures intérieures qui montent jusqu'à 25° l'hiver ?? J'ai cru lire que le total de vos consommations s'élevaient à 1800€ par an. Je ne vois pas ou est la performance ? ou alors il y a une erreur ou j'ai mal lu. De notre côté, nous avons une maison qui n'a rien de passif mais un grand confort thermique grâce à des murs en siporex de seulement 25cm d'épaisseur, 20cm de laine de verre en toiture plus un isolant mince multiréflecteur très efficace contre la chaleur en été. Au final, nous dépensons 1700€ par an pour 210m2 chauffés au gaz plus une piscine de 60m3 chauffée par PAC de début mai à fin septembre (total gaz + electricité + eau). Toute la maison est sur eau de pluie (citerne en béton de 14m3) sauf un évier dans la cuisine et les vasques de salle de bain. Nous consommons environ 40m3 d'eau de ville par an.
Je vois mal comment on peut amortir le surcoût d'une maison passive sur une période de 12 ans avec de tels chiffres...
Je suis d'accord, nous ne sommes pas dans des régions comparables, mais quand même...
Ceci n'est pas une critique, je suis très intéressé par les maisons passives mais votre problème de surchauffe me laisse...dubitatif.
En tout cas bravo pour votre projet, je suis très impressionné par la rigueur avec laquelle il a été mené.
Ghislain FREMONT.

Écrit par : Ghislain | 18/10/2009

Demande d'interview Bonjour,

24pm Ecologie est un site d'information sur l'ecologie au quotidien qui a pour objectif de servir de base d'information au grand public, non specialiste de l'ecologie.

Nous lancons en janvier 2010 une opération appelee "1000 blogueurs pour l'ecologie".

Le principe est simple :
Presenter des autoportraits de ceux qui partagent leur passion pour l'ecologie à travers un blog qu'ils soient generalistes ou specialises, professionnels ou particuliers, tres pointus techniquement parlant ou novice.

Nous souhaiterions que vous fassiez partie des premiers blogueurs dont les interviews seront publiees avant la campagne de relations publiques que nous lancerons autour de l'operation fin janvier.

Si l'operation vous interesse, vous pouvez vous connectez et repondre à nos questions sur http://www.24pm.fr/1000-blogueurs

Cordialement,

L'equipe de 24pm Ecologie
http://www.24pm.Fr

Écrit par : 24pm | 30/12/2009

plus de 3300 jours d'autonomie je suis un peu sceptique tout de même...

Écrit par : chauffe eau solaire | 21/09/2012

Vous vous étonnez que notre autonomie solaire thermique atteint les 330 (et non 3300!) jours par an.
Si nous cumulons l'apport solaire thermique avec l'apport d'électricité photovoltaïque, nous dépassons encore ce chiffre.
Le solaire thermique dépend évidemment de l'ensoleillement qui varie chaque année tout comme le photovoltaïque. Avec un apport photovoltaïque équivalent à notre consommation GENERALE en électricité (y compris le boiler solaire quand le soleil ne suit plus), nous atteignons une autonomie totale en énergie hormis les 150 euros de pellets pour l'appoint. Seul l'eau potable provient d'un apport extérieur.

Écrit par : MEECKERS Eric | 24/09/2012

C'est une belle performance au contraire, il n'y a pas de quoi d'étonner. Quelle sont le performances sur un hiver très doux comme on vient d'avoir ?

Écrit par : prix chauffe-eau solaire | 02/04/2014

Lorsque nous écrivons que le bâtiment dispose d'une autonomie de 330 jours/an pour l'eau chaude solaire, c'est parce que nous y intégrons l'apport électrique des panneaux photovoltaïque.
Nous produisons +/- 5200 kws d'électricité "solaire"/an. Cela correspond à notre consommation électrique TOTALE (y compris l'appoint électrique du boiler solaire quand le soleil ne suffit pas en hiver.
L'hiver très doux que nous venons de connaître a joué favorablement sur la consommation des pellets (+/- 30 sacs de 15kgs) du poële à pellets.
Une fois de plus nous vérifions que l'eau chaude sanitaire peut être assurée à 100% par les panneaux solaires à partir de début mars.

Écrit par : MEECKERS Eric | 03/04/2014

Les commentaires sont fermés.