31/01/2009

EAU CHAUDE SANITAIRE

Comme expliqué précédemment, l'eau chaude pour les sanitaires est produite selon 2 sources ; les panneaux solaires thermiques et la résistance électrique sur le boiler.

Le principe est de donner la priorité aux panneaux et de compléter (en cas de besoin) par la résistance électrique qui fonctionne uniquement en tarif de nuit.

Les 9,6 M2 de panneaux (du système WAGENER & Co) ont fonctionné pendant près de 700 heures (depuis début août ; soit une moyenne de 3,9 heures/jours) pour approvisionner les 500 l du boiler.Le système détermine automatiquement les périodes de fonctionnement en fonction d'un différentiel de température d'eau dans la cuve.Photo 3

Le froid extérieur n'a que très peu d'incidence sur la température de l'eau. C'est l'inclinaison (à 45°) des panneaux qui représente le facteur déterminant du rendement. Cet angle de 45° semble le chiffre optimal compte tenu de notre position sur le globe.

En l'absence de décompteur d'électricité propre au fonctionnement du boiler, il nous est difficile de déterminer la part d'eau chaude produite par le soleil et l'électricité, mais dans la mesure où nous gérons manuellement l'allumage de la résistance électrique du boiler, nous estimons l'autonomie solaire à plus de 70% pour une famille de 5 personnes.

Pour rappel, l'ALPHA-MIX (appareil destiné à mixer au dosage souhaité l'eau chaude et froide vers les appareils demandeurs (lave-vaisselle, machine à lessiver, évier,...) optimise notre autonomie solaire en utilisant l'eau chaude du boiler solaire vers ces appareils qui sinon consommerait de l'électricité pour réchauffer l'eau froide du réseau.Photo 2

Ce 31 janvier 2009, par une belle journée ensoleillée, l'eau chaude produite par les panneaux solaires arrive à plus de 67°c sans y apporter la moindre consommation d'électricité ou de tout autre carburant nécessairement polluant.Photo 1

14:03 Écrit par Eric Meeckers dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.