09/06/2008

HABILLAGE GYPLAT ( 9/6/08 )

Les travaux de finition intérieure se poursuivent avec la poste des plaques de Gyplat ( +/- 700 pièces et 8000 vis ) sur l'ensemble des parois à ossature bois devant recevoir une finition plafonnée.Le choix d'un tel système ( par rapport au plaque de Gyproc à joints fermés ) est d'obtenir une meilleure finition ( après enduisage du plafonnage ) pour un coût moindre.Les plaques de Gyplat ( 40/200cm ) sont vissées sur les chevrons en refermant le vide technique isolé en veillant à conserver un espace de fluage du plâtre de +/- 6 à 8 mm.La technique des plaques enduites permet également de "rattraper" plus facilement les inégalités des parois et plafonds. Tous les endroits faibles ( anglées et raccords ) seront pourvus de treillis de renfort et de cornières métalliques.Photo 2Photo 1

14:31 Écrit par Eric Meeckers dans Général | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour,

Je réalise la pose de plaques gyplat sur de l'OSB également,pouvez-vous me donner un retour d'expérience quant à la tenue de la finitions ? Apparitions de fissures suite aux mouvements de l'OSB ?

Vous avez poser quel type de treilli de renfort sur les plaques ?

Merci

Écrit par : Remacle | 30/04/2014

La structure bois est sujette à beaucoup plus de mouvements que l'ossature béton. Ces mouvements proviennent tant du "gonflage" du bois suite aux changements hygrométriques qu'au retrait de séchage ou à la tolérance de stabilité.
A mon sens, vouloir éviter l'apparition des fissures par un entoilage des raccords et anglées risque d'entraîner des dommages plus conséquents si la toile s'arrache sous l'effet de ces mouvements inévitables.
Le mieux est de concentrer les fissures en crantant par expl les anglées lors du séchage du plafonnage. Un joint souple permettre ensuite de refermer la fissure et de reprendre les efforts.
Pour les sufaces murales, je conseille l'application d'un variofleese (intissé) pour renforcer les surfaces de plâtre.

Écrit par : E2 architecture | 30/04/2014

Merci pour ces infos.

Cranter (au cuter) et placer un join elastofill afin d'absorber au mieux les mouvements par les angles me semble une excellente idée.

Je n'ai pas trouvé d'informations sur ce que vous appelez le variofleese ?

Écrit par : Remacle | 30/04/2014

Le variofleese = Erfurth ou tapis intissé = tapis neutre sans relief à coller sur le mur comme un tapis mais qui permet de conserver un aspect de finition lisse sans relief ou dessin. Ce tapis augmente considérablement la résistance du plafonnage de surface tout en masquant beaucoup d'imperfections.

Écrit par : eric Meeckers | 30/04/2014

Intéressant comme produit, je ne connaissait pas, merci ;-)

Ceci-dit, en partant dans l'optique que la finition au plâtre (bien réalisée) est plus élégante que des plaques gyproc à jointer, recouvrir le plâtre d'un tapis ... où réside l’intérêt du plafonnage ?

Écrit par : Remacle | 30/04/2014

Même si il est possible de peindre sur le plâtre, ce type de matériaux restera un point faible par rapport aux grattes, coupes, éraflures du quotidien.
Avec le Gyproc jointé, l'éclairage rasant laissera toujours apparaître les joints entre plaques. Le Gyplat + plafonnage permet une surface plus uniforme.

Écrit par : Eric Meeckers | 30/04/2014

Parfait,

Encore merci pour toutes ces précieuses informations et retour d’expérience!

Écrit par : remacle | 30/04/2014

Bonjour,
Aviez-vous été satisfait de cette finition pour une MOB à savoir
osb+gyplat+plafonnage ?

Ou peut-on avoir un résultat similaire avec gyproc + enduisage de quelques mm partout ?

D'avance Merci ;-)

Écrit par : Berty | 15/10/2014

OSB+Gyplat+plafonnage pour ma part.

Certains conseille de placer un film plastique entre l'OSB et le Gyplat.

http://nsa33.casimages.com/img/2014/10/15/141015082136529241.jpg

Écrit par : Adrien | 15/10/2014

Sur le site gyproc, ils disent que le gyplat ne convient pas pour les applications verticales. Je me demande pourquoi ?

Écrit par : Berty | 15/10/2014

Les commentaires sont fermés.